Blog

L’évolution de l’industrie du voyage au 21e siècle

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedin

Aujourd’hui, l’industrie du voyage évolue. L’an 2000 a marqué une véritable transition. Les goûts se transforment et les touristes souhaitent reculer les limites de leur univers et partir à la découverte de territoires et de modes de vie mal connus.

La découverte des pays de l’Est

Avec la chute du Mur de Berlin et la fin du Communisme, de nombreux pays de l’Est se sont ouverts au tourisme de masse. C’est le cas de la Russie mais aussi de tous ces pays qui ont fait le choix d’adhérer à l’Union européenne. Dans la mesure où la censure et les interdits ont disparu, la Slovénie, la Hongrie mais aussi Leningrad ou Moscou sont devenus des destinations très prisées. Les touristes y découvrent la culture liée à la religion orthodoxe, les monastères et les églises à coupoles, mais aussi des paysages, jusque là interdits. Les touristes ont soif de découvertes car au cours du XX° siècle, ils ont visité les sites antiques, les pays occidentaux qui n’ont plus de surprise pour eux.

Le tourisme et l’environnement

Beaucoup de touristes ont envie, pendant quelques jours ou quelques semaines, de sortir de leur condition de citadin. Ce sont ces gens que l’on a vu, pendant des années, faire de la randonnée dans les calanques marseillaises ou le Vercors. Aujourd’hui, ces mêmes personnes ont envie de bivouaquer dans le Sahara, de percer les mystères de la forêt amazonienne ou de s’aventurer dans les grands espaces du Canada. Ils y découvrent une nature encore préservée et des conditions de vie qui sont loin de leur vie personnelle. Ces mêmes touristes vont au Pic du Midi pour découvrir les mystères du Cosmos. Chez tous ces touristes, il y a la volonté de découvrir un autre monde, une autre façon de vivre. Ce ne sont pas des touristes passifs mais des gens qui réfléchissent et s’enrichissent en découvrant des cultures ou des univers peu connus.

Serait-ce la fin du tourisme de masse ?

Actuellement, le tourisme se transforme. Les touristes redeviennent des découvreurs qui explorent des univers différents. Certains d’entre eux se tournent vers les populations défavorisées. Il n’est pas rare de voir un groupe d’amis participer à la construction d’une école en Afrique ou à l’installation d’un puits dans un village. C’est une forme de tourisme, tournée vers autrui.

Le tourisme évolue avec son temps et avec les aspirations des pays riches. Le touriste redevient un explorateur, un découvreur.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedin

Laissez un commentaire