Blog

Agent de bord : Être payé pour découvrir le monde

Facebooktwitterredditpinterestlinkedin

Le métier d’agent de bord est l’exemple parfait de l’emploi qui ne correspond pas aux attentes personnelles de tous et chacun. Soyons clair, si vous êtes une personne sédentaire qui se plait dans une vie routinière, vous pouvez passer votre tour. Par contre, si vous n’avez pas peur des horaires variables et si vous pouvez vous permettre de longues périodes d’absence du domicile familial, le métier d’agent de bord a énormément à offrir.

Parmi les avantages vient en tête de liste la possibilité de voyager à travers le monde, et d’être payé pour le faire. Bon, il faut le dire, comme dans la majorité des emplois, tout est une question d’ancienneté. Ne vous attendez pas à faire un vol Montréal-Paris à votre première semaine! Tout dépendamment de la compagnie aérienne qui vous embauche, il se peut même que vous œuvriez seulement sur des vols locaux pour une longue période. Également, dans la colonne des avantages, on retrouve le salaire et les longs congés.

Parmi ce que certains pourraient percevoir comme des inconvénients, il faut mentionner les horaires de travail instables. Il peut être difficile de bien gérer sa vie familiale et sa vie professionnelle en exerçant le métier d’agent de bord. Par contre, ce n’est vraiment pas impossible, et le vieux stéréotype des années 70 qui voulaient que le métier d’agent de bord soit réservé aux jeunes femmes célibataires ne tient plus. Aujourd’hui, les compagnies aériennes s’adaptent de plus en plus aux différentes situations familiales de leurs employés.

Le salaire moyen

Selon le site Metiers-Quebec.org, le salaire moyen d’un agent de bord en début de carrière pour une entreprise régionale était de 18,77$ de l’heure en 2012. Cependant, ce salaire moyen pour les agents de bord en début de carrière est pratiquement le double chez les grosses compagnies comme Air Canada, où le taux horaire est d’environ 35$ de l’heure. Par contre, les heures de travail peuvent être limitées à 80 par mois pour les débutants. Voici le tableau complet des moyennes salariales en début de carrière :

salaires agent de bord

Source : Metiers-Quebec.org

Les perspectives d’avenir

Le métier d’agent de bord offre de belles perspectives d’avenir, mais est grandement dépendant de la santé de l’industrie du tourisme en général. Après plusieurs années de ralentissement dans ce domaine, on remarque une hausse marquée pour 2014 par rapport aux quelques années précédentes. Par contre, le tourisme est une industrie en mouvement constant, et vous pourriez avoir à toucher du chômage à l’occasion en début de carrière, si bien sur l’économie ralentie. Les voyages étant notamment l’un des premiers luxes à être coupés en cas de ralentissement économique, cela explique l’aspect « montagnes russes » de l’industrie du tourisme.

Les prérequis pour être embauché

Au niveau des exigences d’admission, sachez qu’il est nécessaire de détenir un diplôme d’études secondaires, de se conformer à un examen médical, d’être bilingue et d’avoir de l’expérience en service à la clientèle. Certaines compagnies aériennes tiennent mordicus à offrir eux-mêmes la formation à leurs futurs employés, et c’est notamment le cas pour Air Canada. Certains collèges privés, comme le Collège Sigma à Montréal, offrent une formation d’agent de bord qui, bien que parfois non requise, offre un avantage considérable au moment de la sélection.

En conclusion, le métier d’agent de bord n’est peut-être pas idéal pour tous, mais il peut s’agir du métier rêvé pour certaines personnes. Avant d’investir dans une formation professionnelle, assurez-vous d’être bien certain que la vie d’agent de bord vous convient. Si vous et votre famille êtes sereins avec les inconvénients de cette profession, et bien foncez, vous avez le monde à explorer!

Facebooktwitterredditpinterestlinkedin

1 comment:

  1. DIANE MURRAY

    pouvez vous m envoyer de la documentation par la poste pour la formation et les couts

    Répondre

Laissez un commentaire